Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 18:44

2852158537_fdf812e13e.jpg

 

La décision de l'Allemagne de stopper son programme nucléaire après s'être assurée auprès du gouvernement français d'avoir un approvisionnement suffisant est riche de l'hypocrisie qui règne dans le domaine de l'écologie et de son utilisation politique.

  

Alors que nous savons que les demandes en energie vont continuer à croître, quelles solutions envisager?

  

Elles sont nombreuses mais très peu offrent un potentiel de puissance suffisante et nombres de vérités ne sont pas bonnes à dire dans un domaine ou la langue de bois (c'est du bio?) demeure la règle:

  

Le solaire:

 

La fabrication et l'élimination des panneaux présente un bilan energétique et biologique désastreux; c'est un fait! La priorité doit aller vers l'eau chaude et la climatisation solaire! 

 

Seule les centrales thermodynamiques à tour comme Thémis ou paraboliques ont un avenir. Alors que ce système est simple (l'informatique a totalement levé les derniers problèmes) éprouvé et immédiatement transposable sur tout le territoire... rien ne se passe!,  

 

L'éolien offshore est une solution surtout pour les départements "en bout de ligne disposant d'une façade maritime. Les nuisances et les installations hasardeuses, alliées à des P.L.U. dépassés menés par des esprits partisans et rétrogrades font que cette solution restera peu importante sur les terres.

 

La géothermie est une excellente solution elle aussi, l'Italie a été pionnière et puis plus rien... chez nous...

 

Les centrales "à houle" devraient conquérir nos fonds marins compte tenu de leur faible impact environnemental.

 

Reste le bon vieil hydraulique.... Ou en est-on de la construction de nouveaux barrages....?

 

C'est bien simple on n'en construit plus!! Pourquoi? parce que des illuminés ont décrété, nous rejoignons là les antinucléaires Allemands, que cela nuisait à la biodiversité de nos fleuves et rivières.

 

Est-ce grave dans le cas de constructions de Barrages? NON car les zones impactées se situent sur des longueurs faibles eu égards aux longueurs de ces mêmes cours d'eau; l'impact environnemental est de fait négligeable.

  

Certaines personnes depuis le ni-ni, marchent à côté de leurs pompes! Il est temps que l'écologie du durable prennent le pas sur cette sclérose intellectuelle;

Oui il faut construire des barrages! Non pas des monstres mais des unités multiples qui sont une source de croissance durable pour notre pays. L'eau est une ressource unique, très facile à stocker, indispensable à notre vie et à notre développement, un enjeu majeur du XXI siècle.

 

La crise que connait notre agriculture aujourd'hui est à une autre échelle celle que connaissait l'Egypte dans l'antiquité nous sommes dépendant au 21ème siècle de la pluie en période de sécheresse, alors que nous laissons couler l'eau à la mer tout le reste de l'année!!!

Je ne parle même pas de l'avantage de l'effet de régulation que cela aurait quand on voit les dégâts occasionnés par la brusque montée des eaux... et de manière induite..des primes d'assurances!

 

L'énergie hydraulique, la houille blanche, pourrait à très court terme se révéler un bassin de ressource indispensable, en off les spécialistes estiment que nous pourrions créer environ 50 barrages de grandes tailles, 300 de petites tailles ou "écluses"  et  500 du type "au fil de l'eau" ;

 

- Relance de l'emploi sur tout le territoire (estimation de moins 3% du nombre de chomeurs par an / 10 ans)

- Suppression du risque hydraulique pour les agriculteurs,

- Equilibrage complet du réseau électrique

- Sécurisation des sites en cas de fortes précipitations,

- Création de plans d'eaux touristiques et maintien des activités d'été,

- Création de zones de lutte contre l'incendie,

- Réserves halieutiques et fermes piscicoles,

- Sécurisation énergétique,

- Relance de notre politique industrielle (turbines, équipements, maintenance, tourisme...)

- Préservation de nos ressources en eau, y compris stratégiques.

- Possibilité de réutilisation par pompage (turbinage inversé) et sécurisation du parc nucléaire (usage à puissance constante et fermeture des anciennes centrales).

 

et surtout...

 

Production électrique au plus près des consommateurs! c'est aussi cela le développement durable... alors, OUI aux barrages, OUI à la construction! Non à la démagogie.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Bonjour,<br /> <br /> j'ai lu votre article et je l'ai trouvé assez intéressant, bien que je ne souscrive pas à 100 % à votre point de vue.<br /> L'énergie hydraulique est en effet méconnue en France de nos jours et mériterait d'être mieux développée, toutefois les barrages doivent être correctement entretenus pour être utiles<br /> (sédimentation), et ils peuvent être très dangereux en cas de rupture (ancien barrage de Malpasset près de Fréjus).<br /> Enfin (même si ça s'applique moins à la France qu'à d'autres pays), les très grands barrages (Assouan, les 3 Gorges...) provoquent les mêmes effets à la puissance 10 (accumulation de déchets, fin<br /> du cycle des crues...), sans compter le risque colossal dans le cas d'une rupture.<br /> <br /> J'ai récemment rédigé dans mon blog (dédié aux initiatives et aux avancées écologiques en France à travers le monde), un article qui relate un point de vue chilien sur la chose (en faveur des<br /> petits barrages, plus à même de pourvoir les besoins locaux et moins vulnérables aux catastrophes), il rejoint d'ailleurs le point de vue exprimé dans votre article :<br /> http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chili-pour-les-mini-centrales-hydro-electriques-75335732.html<br /> <br /> Constructivement,<br /> <br /> Alexis VERNIER<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci de votre contribution<br /> <br /> <br /> <br />